Home Recommended Explore Explore Videos Explore Livestreams Explore Images Explore Audio Explore Topics Explore Users Explore groups Topics Groups About Features & roadmap Airtime extension Membership & xp moderation Community guidelines Airtime a short history imprint Contact us changelog

@SansConcession

Ne pas se tromper d’ennemis : bilan d’une vie donnée au militantisme en première ligne (2/2)

Ne pas se tromper d’ennemis : bilan d’une vie donnée au militantisme en première ligne (2/2)

Suite du premier épisode :


IV. 1940-1944 : pourquoi le peuple français a-t-il rejeté le national-socialisme ? Réponse à un patriote catholique

1°) Des catholiques partisans de la collaboration

2°) La déchristianisation de la France : un phénomène antérieur à Vatican II

3°) Une déchristianisation qui remonte au début du XVIIIe siècle

4°) Avancées de la science matérialiste et recul de la Foi au XIXe siècle

5°) L’égoïsme et hédonisme : conséquences naturelles du recul du sentiment de transcendance

6°) Le peuple français rejeta le national-socialisme par esprit de jouissance


V. Les peuples sont guidés par des principes profonds. Réponse à un observateur superficiel

1°) Le cas de l’avortement

2°) Le cas du « mariage » gay


VI. Pour sauver la civilisation européenne

1°) Le matérialisme : cause profonde du mal

2°) A ceux qui prônent un retour au catholicisme d’avant Vatican II

3°) Pour un retour du spirituel, mettre fin aux malentendus sur la Foi

4°) Le renaissance européenne après l’effondrement

Views:127
Likes:1
PostTime:1619482670432
Comment Count:0
Group Name:
Votes Count:3